Nomades

Cité ambulante des gens qui font
Tagada tsouin...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivoire

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/12/2013

MessageSujet: Ivoire   Mar 31 Déc 2013 - 4:04

[[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]

Les pas feutrés avançaient le long d’une ligne imaginaire, courbe et chaotique, qui passait directement au centre d'un campement composé de chariotes et roulottes diverses et variées. L’homme ne semblait chercher à se cacher, juste conserver assez de discrétion pour minimiser les dérangements que son passage pouvait causer. Un sourire sur les lèvres, il laissait vagabonder ses pensées sur un autre chemin, tout aussi aléatoire.
 
Pour réussir disait-on, il fallait d’abord de l’ambition. Assez du moins pour se fixer un but et définir un plan d’action. Venaient ensuite patience et détermination pour mener à bout le projet jusqu’à sa conclusion. Et enfin la responsabilité qui assurait continuité. En ces qualités résidaient les clefs du succès.
 
Ivoire devait bien avoir des qualités. Probablement si bien cachées entre les multiples cailloux et fleurs séchées qui emplissaient sa besace qu’elles ne sortaient que rarement. Mais s’il y avait une chose dont il était certain, c’est que celles précitées n’en faisaient partie.
 
Après un peu plus d’une lune dans le village d’Espalion, il avait commencé à rêver du haut des remparts à multiples futurs. L’un l’emportait sur un réveil Aristotélicien de la ville et de multiples prêches mais impliquait aussi une certaine tempérance monastique qui lui apportait frissons dans le dos. Un autre l’amenait à rejoindre le conseil municipal puis comprendre ces règles qui disaient que pour rendre un bailli heureux, il fallait non seulement additionner et soustraire les nombres, mais encore ne pas le faire au hasard. Un dernier enfin l’imaginait entouré des enfants de la ville à conter histoires qui seraient moquées par la terrible Triora au visage défiguré.
 
Mais voilà…Une rencontre nocturne s’était suivie d’une autre et pour la promesse d’une histoire, il se préparait à rejoindre un groupe qu’il ne connaissait pas, vers une destination toute aussi inconnue. Tous ces studieux avenirs s’étaient volatilisés lors d’une volte improvisée, et sa seule préoccupation n’était plus que de conclure son élevage de petits porcelets. Pourtant s’il pesait toutes les contraintes d’un coté contre la chance d’écouter une jolie histoire et l’excitation liée à l’incertitude, la balance penchait sans hésitation en faveur de ces dernières et il trouvait sa logique complètement irréprochable.
 
Pour couronner le tout, à peine eut-il fini la lettre envoyée par la belle Léonne qu’il l’avait délicatement repliée pour lui faire rejoindre un paquet d’autres missives dans sa besace et qu’il avait quitté sa demeure. Non pas cette fois pour rejoindre les remparts mais les franchir (après difficiles négociations auprès de la milice nocturne) et prendre la direction du campement.
 
Durant la marche qui s’était ensuivie, il se demanda maintes fois comment – arrivant en pleine nuit dans un campement de personnes qui naturellement seraient suspicieuses – pourrait-il éviter un lynchage en bonne et due forme ou du moins un coup de couteau. Il semblait peu probable que son sourire, la mention de Léonne (qu’il ne connaissait que depuis trois nuits) et Mirialia (qu’il avait subrepticement croisé en taverne et envers laquelle il était déjà redevable pour une musique jouée) suffît.  Mais, dans son terrible et irrationnel optimisme, il espérait que cela lui laisserait le temps d’improviser au moment opportun.
 
Et c’est donc cet étrange mélange de rencontres, coïncidences et curieuses décisions saupoudré d’un peu de chance qui avait guidé ses pas jusqu’au centre d’un campement endormi. L’homme s’accroupit près d’un feu qui lentement s’éteignait. Il le raviva puis plongea une main dans sa besace pour ressortir une de ces petites pommes d’hiver. Croquant avidement, il attendit : l’arrivée de Léonne, d’un inconnu amical ou non, d’un danger ou encore du jour. Il laissait une nouvelle fois son destin dans les mains de Fortuna, lui renouvelant son entière confiance.
 

Revenir en haut Aller en bas
Bilboquet Népola

avatar

Messages : 634
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Ivoire   Mar 31 Déc 2013 - 8:50

Au petit matin Bilboquet rentrait au camp, il était parti chasser quelques heures avant l'aube laissant Mirialia, son épouse, dormir et se reposer.
Il avait trouvé quelques lapins, mais mieux, deux belles dindes qui avaient échappé aux bacchanales de fin d'année, finalement elles avaient pas eu de chance, elles ne passeraient pas le nouvel an...

Bien sûr les dindes ne s'étaient pas prise dans les collets, il avait dû pénétrer plus avant dans les fermes qui bordaient le village, mais une fois plumées et vidées il serait bien difficile de les reconnaitre, et elle serait bientôt prête à mettre à la broche sur le feux de camp.

Arrivant il vit un homme tranquillement assis au près du feux qui avait été ravivé et réchauffait l'atmosphère avec une lueur dorée. Bil ne le connaissait pas, néanmoins si il était là, c'était sans doute sur invitation d'une ou d'un cousin et donc cela n'avait rien d'un hasard.

Salut à toi lança t'il en arrivant près de lui, ça te dirai de m'aider à plumer une belle dinde pour le réveillon de ce soir ?

Il s'installa près du feux mit à chauffer une gamelle d'eau et commença à vider la première dinde lui tendant le sac dans lequel la deuxième dinde attendait de se faire plumer...
Revenir en haut Aller en bas
Ivoire

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/12/2013

MessageSujet: Re: Ivoire   Mar 31 Déc 2013 - 16:06

Salut à toi, ça te dirai de m'aider à plumer une belle dinde pour le réveillon de ce soir ?
 
Ivoire releva la tête pour dévisager l’homme qui venait de s’approcher. Son regard se porta un peu plus haut dans le ciel pour remercier d’une muette prière la déesse de la Chance qui continuait de lui sourire. Ramenant son attention vers l’homme. Grand, brun, avec un style de moustache qui rappelait le sien, il dégageait un certain charisme. Celui qui souvent effrayait les braves gens (surtout ceux ayant une fille en âge de se marier) mais rassurait les voyageurs. La moindre des politesses était de se présenter. Ivoire se releva pour se fendre d’une courte révérence.
 
Ivoire pour vous servir… et plumer votre dinde
 

Prenant le sac tendu, il reprit place. Plus habitué aux lapins, il hésita un instant, observant les mouvements de son voisin bien plus expérimenté. Il lui fallu un temps pour retrouver les gestes qui restèrent néanmoins moins assurés. Après avoir finalement vidé la bête il commença le plumage en bonne et due forme, laissant à l’homme le choix de commencer la conversation, si tel était son désir
Revenir en haut Aller en bas
Léonne

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Ivoire   Mar 31 Déc 2013 - 18:06

Léonne n’est pas connu pour sa propension à se lever bonne heure. C’est d’ailleurs bien souvent la dernière du campement à quitter sa roulotte et montrer le bout de son nez. Pas que ce soit une grande dormeuse, disons plutôt qu’elle a la fâcheuse habitude à errer la nuit dans les collines ou les rues des villages en proie à ses insomnies. Le matin est pour elle plus propice au repos allez savoir pourquoi.

Depuis quelques jours cependant elle avait pris l’habitude de partir dès l’aube naissante pour profiter un peu du calme du lac. Elle emprunte une barque, parte pêcher quelques heures et revient la rendre à son légitime propriétaire avant que ce dernier ne s’en aperçoive laissant parfois au fond de celle-ci un poisson pour présent.

C’est donc avec sa canne à pêche au bout du bras et son panier dans l’autre main qu’elle traverse le campement d’un air nonchalant ce matin-là. Elle aperçoit Bill au coin du feu en compagnie d’un homme de dos qu’elle ne reconnait pas de prime abord mais s’approchant elle reconnaît surprise la silhouette d’Ivoire. Les deux moustachus semblent totalement absorbés par leur volaille et elle hésite à s’approcher de peur qu’on lui demande de mettre la main à la patte. Cependant la tentation de saluer son nouvel ami est trop forte et elle arrive donc d’un pas sautillant pour s’assoir à ses côtés.

Ivoire je vois qu’on t’a mis immédiatement à contribution !

Puis se mordant les lèvres de son tutoiement abusif elle reprend d’un ton plus distant.

Soyez le bienvenu au campement.

Je vais pécher quelqu’un veut-il m’accompagner ?
Revenir en haut Aller en bas
Bilboquet Népola

avatar

Messages : 634
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Ivoire   Mar 31 Déc 2013 - 20:49

Ivoire a écrit:
Ivoire pour vous servir… et plumer votre dinde

Bill se présenta à son tour, Je suis Bilboquet Népola chasseur, plumeur, boucher, et accessoirement lanceur de couteau dit il en souriant,

Il vit que Ivoire bien qu'hésitant s'était mis au plumage, et que sa technique n'avait rien à envier à certain tire laines qui plumaient leur clients de main de maitre sur les marchés.
Cela se voyait que même si il était un peu rouillé, il avait la main sûre.

Léonne arriva soudain leur indiquant qu'elle allait pêcher, bill ne l'accompagnerait pas, il avait rendez-vous à la mine pour travailler un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Ivoire

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/12/2013

MessageSujet: Re: Ivoire   Mer 1 Jan 2014 - 0:10

L’homme avait un nom: Bilboquet Népola. Avec le nom venaient les qualifications dont un surprenant « lanceur de couteau » qui amena sourire aussi bien au visiteur qu’à l’hôte. Une mutuelle appréciation fit que les présentations furent les seuls mots échangés. Ni l’un ni l’autre ne trouvèrent nécessaire de parler durant le travail. Alors qu’Ivoire finissait avec quelque retard sur son voisin le plumage de son volatile, des pas puis une ombre lui firent tourner la tête.
 
Ivoire je vois qu’on t’a mis immédiatement à contribution !
 
Un sourire illumine le visage de l’homme alors que dans ses yeux les flammes reprenaient leur danse. Il observa la jeune femme changer d’expression, mordillant sa lippe puis reprenant.
 
Soyez le bienvenu au campement.
 
Sans même qu’il eut le temps de la remercier, Léonne ajouta
 
Je vais pécher quelqu’un veut-il m’accompagner ?
 
Le regard du visiteur se tourna vers Bilboquet qui déclina, mentionnant travail à la carrière de pierre non loin. Ivoire, lui, n’avait absolument aucun plan en tête pour la journée. Et si pêcher pouvait se résumer à s’asseoir sur la grève, une canne planté dans le sol ou, mieux encore, s’allonger dans une barque laissée à la dérive pour regarder les nuages, l’activité lui semblait un moyen parfait de passer la journée en cette veille du nouvel an. Se relevant, il épousseta ses braies toutes neuves pour en chasser les plumes et duvet restés collés puis salua l’homme d’une poignée de main accompagnée d’un sourire.
 
 Ce fut un plaisir de vous rencontrer, Bilboquet. J’espère que l’avenir nous permettra de nous connaitre un peu mieux
 
Se tournant vers Léonne, il s’inclina en une longue révérence, avant de se redresser tout sourire
 

Gente dame, ce sera un honneur de vous accompagner jusqu’au lac et découvrir vos compétences en navigation que vous avez mentionnées au recteur.
Revenir en haut Aller en bas
Bilboquet Népola

avatar

Messages : 634
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Ivoire   Mer 1 Jan 2014 - 10:27

Ivoire a écrit:
Ce fut un plaisir de vous rencontrer, Bilboquet. J’espère que l’avenir nous permettra de nous connaitre un peu mieux

Bilboquet salua Ivoire, il devait aller rejoindre Mirialia qui à cette heure devait être déjà réveillée, il mis les deux dindes sur une broche, il était trop tôt pour les mettre sur le feux, nul doute qu'elles seraient succulentes une fois rôties à souhait.

Il vit Ivoire qui se levait pour rejoindre Leonne, ainsi il aimait la pêche, pensa t'il, à moins que...

Il sourit à cette dernière idée, sa cousine avait l'air enchanté et c'était bien là l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ivoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Equipement Air Ivoire sur route ORY-ABJ
» Le Lagiacrus Ivoire
» lagiacrus ivoire G super badass
» Arme et Armure pour Lagiacrus Ivoire
» Les oeufs Dofus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nomades :: La Caravane passe [accès à tous] :: J'me présente, je m'appelle Heinrich-
Sauter vers: